Comment ne faire qu’un à deux, l’autre étant à la fois indispensable et en même temps la personne de trop sur le chemin de l’harmonie.

Pour ce spectacle, nous nous sommes focalisés sur notre histoire, appliqués à nous mettre à nu. Chercher en soi la part de l’autre. Plus qu’un jeu de rôles c’est la recherche d’un point de vue occulté sur le couple, la perméabilité entre l’homme et la femme.

En retournant au plateau après nos créations « Comme un dimanche » et « Dans ma philosophie » écrit par Jean Cagnard, nous invitons à rencontrer notre commun burlesque. Rentrer, jouer à l’intérieur ne veut pas dire nécessairement jouer à d’autres jeux. C’est ouvrir la possibilité d’explorer nos matières et nos pratiques dans d’autres circonstances. Nous projetons notre flexibilité acquise dans la rue, notre façon de prendre soin de l’espace, de considérer le rapport public. Conjuguer une rencontre théâtrale dans le foyer communal est en quelque sorte un condensé de tous les « principes » qui sont nos moteurs

Spectacle de salle – durée 1heure – 41 représentations depuis 2014

De et par : Sophie Borthwick, Pierre Pilatte – Textes : Jean Cagnard –  Regard extérieur : Isabelle Antoine – Création sonore, lumière et scénographique : Groupe Laps, Erwan Quintin, Thomas Veyssière, Nadir Bouassria – Costumes et accessoires : Sophie Deck, Sharon Gilham et Sarah Cagnat.

Coproductions et accueils en résidence : La Verrerie d’Alès/Pôle National Cirque Languedoc-Roussillon, Ville de Nîmes, Ville d’Alénya
Soutiens : Ministère de la Culture et de la communication – DRAC Languedoc Roussillon, Conseil Régional Languedoc-Roussillon, Conseil Général du Gard.