Vague est le mouvement de la surface de l’eau, l’espace vide, ce que l’esprit a du mal à saisir, alors que vaguer, c’est aller au hasard.

La tentative est un petit ensemble, un petit réseau très souple qui se trame dans la réalité comme elle est, dans les circonstances comme elles sont, allant même à la rencontre d’événements assez rares qui ne peuvent pas être créé arbitrairement.

La Tentative c’est d’abord celle de Fernand Deligny dont nous avons découvert les écrits à Monoblet en Cévennes. C’est dans ce village qu’il engage sa tentative des Cévennes avec des autistes et des présences proches qui vont séjourner ensemble.

Fernand Deligny a développé des réflexions sur le langage non verbal des autistes, leur manière de se mouvoir et de parcourir leur espace de vie et donc plus largement sur la place du langage et de la tentative dans les rapports humains.

Vague ou la tentative des Cévennes est une sorte de transfert d’une part de cette expérience radicale, fragile et passionnante vers notre champ d’action, une performance en rue d’une heure.

Avec l’aide du hasard et de la coïncidence, à travers leurs présences aux aguets et leurs corps secoués, leur besoin vital de tenter, tramer, quatre individus partent à la rencontre de ce qui leur est proche et pourtant fondamentalement étranger. Ils mettront en jeu l’endroit, le vivant et le langage pour œuvrer à la construction d’un paysage délicat, une cartographie en écho à ce que Fernand Deligny appelait un espace commun primordial.

Spectacle performatif pour espace public ou naturel – Durée : 57 minutes – 18 représentations en 2017, année de création

Mise en Scène : Sophie Borthwick, avec la complicité de Stéphane Bonnard – Avec : Marta Izquierdo, Alexandre Thery, Mathias Forge, Pierre Pilatte

Résidences et coproductions : Pronomades – CNAREP, l’Atelier 231- CNAREP, l’Usine –  CNAREP, les Ateliers Frappaz – CNAREP, le Citron Jaune – CNAREP, la Communauté de communes du Piémont Cévenol, le 3bisF – lieu d’Arts Contemporains, Animakt – lieu de fabrique, 2r2c – la Coopérative de Rue et de Cirque et la ville de Paris.
Avec le soutien de : l’association Beaumarchais, la SACD, la DGCA, la DRAC Occitanie, la SPEDIDAM, l’ADAMI et le Conseil Départemental du Gard

« Vaguer n’est pas une solution, mais un phénomène constant, une nécessité vitale. »

Fernand Deligny

Presse

« Agrémenté d’une réflexion pour le moins pertinente sur le langage, Vague ou la tentative des Cévennes est surprenant, dans tous les sens du terme. Il est même dérangeant…Pourtant, si le spectateur ne sait pas trop quoi faire de ce qui semble être un OTNI (un objet théâtral non identifiable), il ne prend pour autant pas ses cliques et ses claques. Il reste, hypnotisé ». Samuel Bon, info-Chalon.com

3bisF

1WATT - Etape de Vague... au 3bisF

Festival Coup de Chauffe, Cognac

1Watt - Vague... à Cognac

Festival Constellations Imaginaires, Loos en Ghöelle

1WATT - Vague... - Constellation Imaginaire